TwitterFacebook

VOLLEY-BALL – CHAMPIONNATS DES CLUBS DE LA ZONE 7 AFRIQUE : La 25e édition reportée en février 2019

Prévue se disputer en décembre à Madagascar, le 25e championnat des Clubs champions de la zone 7 Afrique sera reporté du 3 au 10 février 2019. La tenue de l’élection présidentielle étant la raison
Un report pour mieux sauter. Le 25e championnat des Clubs champions de la zone 7 ou Coupe des clubs champions de l’océan Indien (CCCOI) n’aura pas lieu en décembre. La Fédération malgache du volley-ball (FMVB), suite à la recommandation de la Confédération africaine du volley-ball (CAVB) internationale, a décidé de reporter cette compétition pour l’année prochaine, soit du 3 au 10 février. «La CAVB a décidé de reporter la compétition suite au désistement des îles voisine, à cause de la tenue de l’élection présidentielle entre les 8 et 16 décembre. Et comme la Coupe d’Afrique des clubs champions se déroulera en mars, nous avons décidé d’organiser cette CCC de la Zone 7 au début du mois de février, selon l’indisponibilité du Palais des sports Mahamasina», a expliqué le président de la FMVB, Jocelyn Andriamandimbisoa.

Maintenir l’organisation

L’essentiel est que la Grande île maintient l’organisation du rendez-vous. L’occasion pour le pays d’aligner le maximum d’équipes, si à l’extérieur, Madagascar se contente souvent d’une seule représentante, vue le coût élevé du frais de déplacement. A domicile, la Grande île sera représentée par trois équipes chez les hommes et autant chez les dames.
Il s’agit de l’équipe championne de Madagascar en titre, la Gendarmerie nationale du volley-ball (GNVB) d’Analamanga, qui tente de récupérer son titre perdu en mars, aux Seychelles. C’était face à l’équipe locale, Swim Blue. Les gendarmes évolueront à côté de la Cnaps Sport volley-ball et la Jeunesse sportive d’Ambatonilita (JSA) chez les hommes. Alors que Stef’Auto d’Atsinanana, Bi’As et le Volley-ball club diamant (VBCD), les deux d’Analamanga seront nos représentants chez les dames.
Les clubs concernés devront donc patienter pour ce rendez-vous considéré comme le plus attendu dans la zone océan Indien.

Soafara Pharlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*