TwitterFacebook

MASTERS DE PETANQUE – PREMIERE ETAPE : La formation malgache en épouvantail

Le Masters de pétanque entame sa première étape ce jour, à Châteaurenard, en France, où la sélection malgache sera l’adversaire à battre. L’équipe y tente de faire une entrée fracassante

Le coup d’envoi de la tournée 2018 de Masters de pétanque sera donné cet après-midi avec la première étape, à Châteaurenard, dans le Sud-est de la France. Les boulistes malgaches, malgré leur absence au «Final Four» l’année dernière, sont des adversaires à battre pendant les sept étapes programmés. Le «Final Four» se déroulera à Istres, au mois de septembre. Sans doute, nos porte-fanions seront attendus dès cette première étape de la compétition. Le quatuor malgache se fixe comme objectif; de rééditer l’exploit de 2014 avec le sacre d’Alhenj, Lahatra Randriamanantany, Rakotoariniaina et Randrianatoandro.

Cette fois, la mission est confiée à l’un des champions du monde de 2016, Tita Razakarisoa dit Mims et les deux anciens champions d’Afrique, à l’instar de Tiana Razanakoto dit Tonnerre et Alain Mandimby dit Coklet. Lahatra Radriamanantany qui n’est plus novice à ce rendez-vous planétaire est le quatrième joueur malgache.

Attendu au tournant

Vu l’expérience de nos joueurs et la prestation de l’équipe malgache pendant ces dernières années, Madagascar est sans doute attendu au tournant, cette année. Nos porte-fanions connaissent d’ailleurs l’atmosphère et l’ambiance des joutes internationales de haut niveau. Et le groupe tentera d’être à la hauteur de la compétition.

Face à des adversaires chevronnés, le challenge sera de taille pour les boulistes nationaux, mais la confiance est de mise. Ils auront fort à faire surtout contre l’équipe Sarrio Christophe qui évoluera avec le Malgache Christian Andriantseheno, Christian Fazzino et Damein Hareau. L’équipe de France, menée par Dylan Rocher, Henri Lacroix, Philippe Quintais et Philippe Souchaud figure aussi parmi les adversaires à redouter.

C’est pour dire que tout le monde est là pour assurer le spectacle. L’équipe de la Grande île doit présenter un beau visage dès cette première étape. Histoire de se mettre sur les rails avant les six autres étapes qualificatives et la grande finale.

Soafara Pharlin

1 commentaire

  1. visit Repondre

    I just want to mention I am just new to blogging and really savored your web site. Most likely I’m planning to bookmark your blog post . You amazingly come with terrific well written articles. Thanks for sharing with us your web site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis