TwitterFacebook

MASTERS DE PETANQUE – ETAPE 3 : Madagascar échoue en finale

Les boulistes malgaches ont perdu la finale de la troisième étape de la tournée 2018 des Masters de pétanque, disputée hier à Romans-sur-Isère. Ils s’inclinent devant l’équipe Robineau

La finale de la troisième étape de la tournée 2018 des Masters de pétanque, disputée hier à Romans-sur-Isère, a complètement souri aux boulistes malgaches. Allain Samson Mandimby, Lahatra Randriamanantany et Tiana Laurens Razanadrakoto ont remporté la finale contre l’équipe de Robineau. L’occasion pour le trio malgache de porter à 17 (14) points son compteur.

Pour arriver à la deuxième fois en finale de cette 20e édition du rendez-vous, le camp malgache a réalisé un brillant parcours, en faisant feu de tout bois de ses adversaires. En demi-finale face à l’équipe de Christophe Sarrio, Christian Fazzino et Christian Andriantseheno, qui est aussi le remake de la finale de l’étape précédente au Puy-en-Velay, nos porte-fanions ont pris leur revanche en s’imposant sur le score de 13 à 11. 

Promenade de santé

En quart de finale, le trio malgache a réalisé une promenade de santé, en terrassant l’équipe Sarrio Montoro qui est déjà en difficulté lors des deux premières étapes. Les Malgaches engrangent les points et parviennent finalement à s’imposer sur le score de 13 à 0, sans aucune difficulté. Pour l’équipe Montoro, la course au Final Four est presque déjà terminée.

Favorite, la France a eu très chaud à Romans-sur-Isère. Battue d’entrée par l’équipe Sarrio (3-13), l’équipe de France s’impose, en barrages, face à l’équipe Montoro (13-12) qui est toujours dernière du classement. Du coup, l’équipe de France prend 2 précieux points et maintient la tête du classement.

L’équipe locale de Romans-sur-Isère menée par Bruno le Bourscicaud (7-13) est vaincue par l’équipe Internationale. Cette dernière profite également de cette victoire en barrages pour récolter également 2 points. Avec ce renversement de situation, la quatrième étape du rendez-vous, prévue se dérouler à l’IIIkirich-Graffenstaden, les 17 et 19 juillet, s’annonce de plus en plus prometteuse.

SOAFARA PHARLIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*