TwitterFacebook

HANDISPORT : Le cécifoot débarque à Madagascar

Le cécifoot, appelé aussi football à cinq déficients visuels connaît, depuis plus de vingt ans, un succès fulgurant dans la scène internationale, et en 2004, il est devenu officiellement un sport paralympique aux Jeux d’Athènes. Et Madagascar, à son tour, est à la découverte de la discipline. Ainsi, 15 athlètes et 5 entraîneurs venant d’Analamanga ont eu deux jours de formation avec le Réunionnais David Hoareau, coach et manager sportif, au gymnase Mahamasina.

Le cécifoot, à ne pas confondre avec le football à 7, est un sport collectif d’opposition pour déficients visuels, inspiré du football classique. L’objectif est de mettre un ballon sonore dans le but adverse en le faisant progresser à l’aide des pieds, tout en empêchant l’adversaire d’en faire autant. Une discipline que le directeur technique national (DTN) du Comité paralympique malgache (CPM), Arifidy Temis Andriamahavonjy, trouve accessible pour les Malagasy.

« Non seulement le cécifoot est accessible pour les Malagasy mais j’y sens également un avenir brillant pour nos athlètes», a déclaré le technicien. Ce n’était que le début pour la ligue d’Analamanga mais les autres régions, durant les sommets nationaux, prévus se dérouler à Toliara du 27 au 31 août, seront à leur tour à la découverte de cette discipline. Selon toujours du DTN, «l’objectif principal de la Grande île est de participer à la Coupe d’Afrique des Nations qui se jouera en Côte d’Ivoire, en octobre 2019».

Pour l’instant, c’est le Comité paralympique malgache qui vulgarise le cécifoot à Madagascar, si la discipline a sa propre fédération dans les autres pays.

S.P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*