TwitterFacebook

HALTÉROPHILIE – CHAMPIONNATS D’AFRIQUE : Éric Andriantsitohaina et Vania Ravololoniaina en action à Maurice

Madagascar alignera deux athlètes aux Championnats d’Afrique d’haltérophilie seniors qui se dérouleront à Maurice du 10 au 17 août à Vacoas. L’objectif est d’aller sur le toit de l’Afrique.

Un nouveau challenge. Madagascar sera bel et bien représenté aux Championnats d’Afrique d’haltérophilie seniors qui seront disputés au Centre national de Vacoas à Maurice, du 10 au 17 août.Le président de la fédération malgache d’haltérophilie, de culturisme et de musculation, (FMHCM), Harilenina Randriamanarivo, l’a confirmé.

Certes, la Grande île alignera une mince délégation composée de deux athlètes, mais il s’agit de sportifs talentueux et bien expérimentés. Éric Herman Andriantsitohaina chez les hommes et Vania Ravololoniaina chez les dames, les deux meilleurs athlètes locaux lors du sommet national disputé en avril à Mahajanga, représenteront la Grande île. D’ailleurs, des athlètes déjà connus su la scène internationale.

Présence des cadors.

Pour cette édition 2018 du rendez-vous, le plateau s’annonce relevé avec la présence des stars de la discipline. Dans la catégorie féminine, l’olympienne Vania Ravololoniaina engagée chez les -63 kg, figure parmi les prétendantes aux médailles. Deux fois vice-championne d’Afrique en 2013 au Maroc et en 2016 au Cameroun et troisième à Maurice en 2017, Vania tentera d’aller sur la plus haute marche du podium. «À chaque compétition, j’essaie d’aller le plus loin possible. Cette fois, j’espère que c’est la meilleure», a-t-elle confié.

Déjà habitué à ce sommet africain, Éric Andriantsitohaina est aussi une chance de médaille pour la Grande île. Il tentera de transformer sa triple médaille d’argent enregistrées chez les -56 kg lors de la dernière édition du rendez-vous au même pays en médaille d’or. Avec ces trois médailles d’argent, Éric a signé trois nouveaux records nationaux dont 101 kg en arraché, 133 kg en épaulé-jeté et 234 kg en total olympique. Pour dire donc à quel point les deux leveurs de fonte sont prêts pour de belles bagarres.

Madagascar était pressenti pour accueillir cette manifestation en premier lieu. Mais vu la conjoncture dans le pays, Maurice avait été proposé comme plan B. Cette compétition constitue néanmoins un bon test pour nos porte-fanions en vue des Jeux des îles de l’océan Indien qui se dérouleront au même pays en 2019.

SOAFARA PHARLIN

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis