TwitterFacebook

BASKET-BALL – VIE D’UN CLUB : Première partie de saison positive pour l’ASCUT

Les équipes de basket-ball de l’Association sportive de la commune urbaine de Toamasina (ASCUT) ont réalisé une première moitié de saison positive. Le titre régional et l’Afrique sont dans le viseur.

Enthousiasmées par leur première saison positive en première étape du championnat national N1A que les hommes ont terminé par une belle deuxième place, et les dames en troisième position à Mahajanga, les équipes de l’Association sportive de la commune urbaine de Toamasina (ASCUT) n’attendent désormais qu’une chose : la suite de la compétition. Il s’agit de la deuxième et dernière phase du championnat national, prévue se dérouler dans la capitale à partir du 20 octobre. «Nous avons fait un début de saison encourageant. À nous de terminer les travaux pour cette dernière étape du championnat national. L’objectif est de disputer la Coupe d’Afrique des clubs champions aussi bien chez les hommes que chez les dames, tout en remportant les titres régionaux et nationaux. C’est faisable», a déclaré le président du club, Mbola Rajaonah qui a fêté ce succès avec les dirigeants du club, joueurs et joueuses dans la soirée du samedi à Andavamamba. Cerise sur le gâteau, les hommes de l’ASCUT ont remporté la Coupe de la Ligue de Boeny lors de ce championnat national à Mahajanga, et les U20 garçons se sont offert la précieuse deuxième place nationale, disputée chez eux.

Mettre la barre très haut

soirée ASCUT 2soirée ASCUT 3soirée ASCUT 4
Avec les différents partenaires, pour ne citer que le groupe STAR, Vigie, PMU Madagascar entre autres, l’équipe met la barre très haut. C’est faisable, dans la mesure où les hommes ont déjà participé à ce rendez-vous africain en Angola en 2015. Six fois champions de l’océan Indien (2009, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017) et cinq fois champions de Madagascar (2008, 2011, 2012, 2013, 2014), l’ASCUT tente ainsi d’épingler un sixième titre national qu’elle a perdue en 2015. «Les hommes sont motivés à récupérer leurs biens. Contre les grandes équipes d’entrée, la première étape marquée par quatre victoires et une défaite, nous a permis d’être confiants pour la suite. Ce n’est pas pour me vanter mais, avec la formule de la compétition de la deuxième étape, les équipes de la même poule se rencontrent, la suite de la compétition est accessible», estime Herilanto Randriamanalina dit Bômba, coach de l’équipe masculine. Les militaires du Cosfa, Sebam de Boeny, SBBC de Boeny, ABBS de Sava, AS Victoire et 2BC de Vakinankaratra attendent les Tamataviens lors de cette deuxième phase du championnat. Des adversaires qui sont à leur portée. En attendant, l’heure est encore à la préparation.

Soafara Pharlin

2 commentaires

  1. Bertie Repondre

    Me and this article, sitting in a tree, L–GEAR-N-I-N–!

  2. Pingback: cccmgev6tge56bye5c6vge6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis