TwitterFacebook

BASKET-BALL – SÔMARAHO 2018 : L’Ascut surprend les Réunionnais

L’Ascut de Toamasina s’est bien ressaisie en signant sa première victoire à la deuxième édition du tournoi international de basket-ball, au gymnase de Nosy-Be. Elle a renversé les Réunionnais de Saint-Denis.

Méfiez-vous de la bête blessée, dit-on. L’Association sportive de la commune urbaine de Toamasina (Ascut) n’a pas fait mentir l’adage, en venant à bout des Réunionnais de Saint-Denis, à Nosy-Be, lors de la troisième journée de la deuxième édition du tournoi international de basket-ball, organisé par l’association «Valim-babena» en parallèle avec le Festival Somaroho 2018. C’était au terme d’un match équilibré, finalement remporté sur le score de 65-53.

Avec dans ses rangs les Did’s, Tanjona et John de Gala, une défense en béton armée et une attaque de feu, les protégés de Bomba ont maté le Cinq réunionnais pour signer leur première victoire du tournoi dans la poule B. Mais une rencontre que personne ne veut perdre peut vite virer au désastre. À peine le coup d’envoi lancé et les Tamataviens ont marqué. Une entame du match aux antipodes de ce qui s’est passé l’avant-veille, quand ils se sont inclinés devant l’équipe de la Gendarmerie nationale de basket-ball (GNBC) de Vakinankaratra.

Plus expérimentés

Si dimanche, la machine tamatavienne s’est grippée, hier, rien de tout cela. Tout réussissait aux Tamataviens. Dès les deux premiers quart-temps, ils voient fondre sur eux les Réunionnais qui ont pourtant réduit l’écart à 10 points (34-24). C’est d’ailleurs le score à la pause. Les joueurs locaux ont toujours mené pendant les deux derniers quart-temps, laissant les visiteurs courir après eux.

À l’issue de la troisième période, le score au tableau se rapprochait (46-39). Plus expérimentés, les Ibrahim, Tanjona, Mbola et les autres ont su courber l’échine pour garder ce léger avantage. Un avantage qu’ils ont porté à 12 à la fin de la rencontre.

Dans la poule A, les Mahorais du BCM, bien animés par le Malgache Lalason, se sont bien rattrapés en surprenant la formation de l’Association sportive de la Commune urbaine de Boeny (ASCB), imbattable jusqu’à la deuxième journée. Les Livio, Faralahy, Bila et les autres ont encaissé leur première défaite sur le score de 80 à 86. Avec ce renversement de situation, la quatrième et dernière journée qualificative risque de faire des étincelles. Autrement dit, cette dernière journée des phases éliminatoires risque encore d’attirer la foule au gymnase de Nosy-Be.

À quatre jours de la compétition, l’organisatrice de la compétition, l’Association «Valim-babena» menée par son président Mbola Rajaonah qui est aussi, soit dit en passant président directeur général du Groupe RLM Communication, se rapproche de son objectif.

À souligner, par ailleurs, que ce tournoi est parrainé par le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina. Cela étant, la recette sera allouée à l’hôpital de Nosy-Be.

SOAFARA PHARLIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*