TwitterFacebook

Santé publique : 52 cas de peste confirmés

Dans son bulletin du 1er août au 3 décembre, le ministère de la Santé publique a fait état de 52 cas de peste confirmés et 17 décès. C’est le résultat des analyses effectuées par le laboratoire central de la peste auprès de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM). Les données ont augmenté par rapport au bulletin publié le 26 novembre qui faisait état de 49 cas et 16 décès. Les districts impactés n’ont connu aucun changement, selon toujours ce bulletin. Le ministère a fait savoir que la ligne 910 reste fonctionnelle pour tout complément d’information et pour la signalisation des cas. Compte tenu des leçons apprises durant l’épidémie de peste pulmonaire urbaine, les mesures prises restent inchangées après l’identification des cas suspicieux ou confirmés.

Par ailleurs, la conduite à tenir pour la prévention de cette maladie n’a pas connu assez de tam-tam médiatique. Il serait alors difficile pour certains de faire la distinction entre l’épidémie de peste et de rougeole. C’est le cas pour la peste bubonique qui se manifeste aussi par une forte fièvre. Les dispositifs mis en place auprès des établissements scolaires comme la salle d’isolement ou encore la prise de température ne sont pas non plus d’actualité. Rien d’étonnant si les cas confirmés ont connu une légère augmentation en une semaine.

Hanitra Rakotobe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*