TwitterFacebook

Santé publique : 38 cas de peste enregistrés en quatre mois

Depuis le 1er août jusqu’au 5 novembre, le ministère de la Santé publique a recensé 38 cas de peste confirmés dont 32 cas de peste bubonique et 6 de peste pulmonaire. C’est ce que ledit ministère a sorti dans son bulletin, hier. Pour les personnes qui ont contracté la peste bubonique, 28 sont déjà soignées auprès des formations sanitaires, si 4 d’entre eux ont succombé à la maladie. Par contre, la peste pulmonaire n’a laissé aucun survivant. Les 6 cas notifiés n’ont pas survécu à la maladie, selon toujours le bulletin du ministère. Ces cas ont été notifiés dans une douzaine de districts, notamment Ambalavao, Ambatofinandrahana, Ankazobe, Miarinarivo, Tsiroanomandidy, Befotaka, Manandriana, Midongy du Sud, Anjozorobe, Moramanga, Ambositra et Betafo.

Par ailleurs, le ministère de la Santé incite toujours la population à être vigilante face à cette maladie. Malgré les efforts mobilisés, les patients ne rejoignent les formations sanitaires que lorsque leur état de santé s’aggrave, ce qui expliquerait ces décès. Comparée à la peste bubonique, la peste pulmonaire est nettement plus mortelle et extrêmement contagieuse. Elle tue en seulement quelques heures sans les traitements adéquats, et sa période d’incubation est moins courte que celle de la bubonique.

Hanitra Rakotobe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*