TwitterFacebook

Élection présidentielle : Le droit de vote des travailleurs généralement respecté

Le droit de vote des employés a été respecté dans son ensemble dans la capitale. Les magasins détenus par les Chinois de Behoririka ainsi que les restaurants qui se trouvent aux alentours d’Analakely ont fermé leurs portes. La circulation était fluide et les marchands de rue ont profité de la fermeture de ces magasins pour étaler leurs marchandises. Certaines grandes surfaces ont quand même ouvert de 9h à 15h. Dans les périphéries de la capitale, des employés d’une zone franche du côté de By-pass se plaignaient que leurs droits ont été bafoués. Les cours n’ont pas été suspendus dans une école catholique dans le fokontany d’Ambohipeno à Ambohimanambola.

Hanitra Rakotobe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*