TwitterFacebook

RENCONTRE ÉCONOMIQUE D’AIX-EN-PROVENCE : «Fisandratana 2030» séduit les bailleurs de fonds

La Grande île devient un point focal de l’attention de la communauté internationale. Un statut confirmé durant la rencontre économique d’Aix-en-Provence.

«Madagascar est devenu un nouveau point focal de l’attention de la communauté internationale, ce qui était encore impensable avant 2013», rapportent ceux qui ont pris part à la 18e édition des Rencontres économiques du Cercle des économistes, en Aix-en-Provence, en France, le week-end dernier. Une rencontre où le Président Hery Rajaonarimampianina a été l’invité spécial.

La preuve que le redressement du pays est déjà engagé, les investisseurs internationaux et le Fonds monétaire international (FMI), n’hésitent plus à montrer leur intérêt à participer à la vision du plan «Fisandratana 2030» du chef de l’État. «Madagascar est devenu un acteur convoité sur la scène internationale. Il était impossible de l’ignorer durant la Rencontre économique», selon les informations communiquées.

Bousculade des investisseurs

Le Président Rajaonarimampianina, invité spécial, a aussi été un des intervenants de la Rencontre. Il a donné les clés pour comprendre l’histoire et le futur de Madagascar tel qu’il le voit. La crise politique malgache, résolue par la création d’un gouvernement de consensus national, a fait prendre conscience, si besoin était, de l’importance de la Grande île dans l’océan Indien, dans la zone économique de l’Afrique australe.

Convaincu par le plan d’émergence exposé par le chef de l’État, les investisseurs présents en nombre durant la Rencontre d’Aix-en-Provence, se bousculent pour prendre part à la grande aventure qui mettra la Grande île sur l’orbite du développement. Hery Rajaonarimampianina a également profité de l’occasion pour rencontrer Christine Lagarde, directrice générale du FMI. Depuis l’acquisition de la Facilité élargie de crédit (FEC), les relations entre Madagascar et l’institution de Bretton Woods sont au beau fixe.

Le FMI, toujours soucieux du maintien des équilibres macro-économiques, est particulièrement sensible aux réformes menées par Madagascar. «Christine Lagarde a notamment réitéré la confiance du FMI envers les autorités malgaches dans leur effort de consolidation des bases d’une croissance durable et de réduction de la pauvreté», rapporte les échos de la Rencontre économique. Le FMI est satisfait, et les grandes entreprises françaises sont d’autant plus intéressées à profiter de la nouvelle donne malgache.

Hery Rajaonarimampianina a aussi rencontré le président de Total, Patrick Pouyanné, ceux d’Aéroport de Paris, Augustin de Romanet et du fonds Meridiam, Thierry Deau, et leur a fait part de sa vision pour Madagascar, «Fisandratana 2030». L’existence d’un plan cohérent et concerté de développement est un immense atout pour l’île, en ce qu’il offre un cadre permettant à chaque investisseur d’identifier les marchés d’avenir, et à trouver sa place dans l’écosystème économique qui est en train de s’y inventer.

KALOINA RAZAFI

9 commentaires

  1. aina Repondre

    Oui c’est normale car c’est un projet de grande importance et très efficace pour notre pays. Imaginer le développement que ça va apporter avec la réélection du président hery.

    1. jay Repondre

      aina, sady rariny raha mbola hotafapetraka eo @fitondrana ny filoha satria izy mampiseho @asa ataony fa vitany mampandroso an’i Madagascar

  2. Rija Repondre

    Efa hita anie fa io no foto-drafitr’asa tsara indrindra ho an’ny fampandrosoana ny firenetsika ee, any ka na Rajoelina ary naka tahaka fa ny anarany fotsiny no mody novainy.

  3. komi Repondre

    Même les différents partenaires étrangers ont convaincus pour cette bon projet à long terme du président. Notre avenir dépend de cet personne

  4. zandry Gasy Repondre

    raha ny fahitako io tetik’asa , tsara tanterana io tetik’aza io,satria io no itako fa vahaolona hivaon’i Madagascar ao anatin’ny fahatrana. araka izany mila tohana ny filoha ankehitriny ra te handroso isika

  5. Sabine Repondre

    Rajaonarimampianina, un Président qui estime le »fisandratana 2030″! le pays a besoin de vous!

  6. jay Repondre

    mahatsiaro ho afa-po mihitsy ny malagasy @ezaka rehetra efa ataon’ny fitondrana tarihin’i filoha Hery Rajaonarimampianina, ka manatena fanovana maharitra

  7. Harena Repondre

    Vue que les bailleurs de fonds ont trouvé la noblesse du projet fisandratana 2030, ils décident de pousser le président de la républiques a réaliser ce beau projet.

  8. Pingback: 3cm85wwn7tdmctcv4twyb45yc5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis