TwitterFacebook

Présidentielle : Une convention de bonne conduite pour les candidats

Au lieu d’une application stricte de la loi, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) va faire signer aux futurs candidats à l’élection présidentielle une convention sur la bonne conduite. Le vice-président de la CENI, Thierry Rakotonarivo a expliqué hier que cette convention à signer est un autre moyen de rappeler certaines règles liées au processus électoral. Il a toutefois précisé que les candidats sont libres de choisir s’ils participeront où pas à la signature de cette convention.

«Il existe bel et bien un code de bonne conduite lié à la vie politique et aux élections, code à ne pas confondre avec cette convention sur la bonne conduite. Il serait plus facile en effet de faire respecter une convention signée par des politiciens qui doivent être des exemples dans le respect des engagements et la tenue des promesses», a expliqué Thierry Rakotonarivo.
Le numéro 2 de la CENI a rappelé certaines conditions à inclure dans cette convention, comme le respect de la pré-campagne. À noter que les dispositions de la loi concernant cette période demeurent encore floues. Le respect du scrutin et la conduite à mener après la sortie des résultats du scrutin sont également prévus dans cette convention, selon toujours le vice-président de la CENI. «L’objectif est de maintenir un climat d’apaisement avant, pendant et après l’élection», a-t-il souligné, soulignant au passage que «la modalité permettant de faire le suivi du respect de cette convention reste encore à déterminer avec les futurs candidats», a-t-il conclu.

Tsilaviny Randriamanga

4 commentaires

  1. Hary Repondre

    Tiako mihitsy ity hevitra iray ity satria amin’izay mba mitovy tantana ny kandida rehetra ary tsy hisy intsony ireo mpandika lalana sy hishoa-pefy.

  2. aina Repondre

    Tsara mihitsy ny hissian’ity zavatra ity amin’izay mitovy daholo ny tantana iaingana ary rehefa misy lany eo tsy misy intsony ny hoe nangalatra iny dia lany.

  3. sasa Repondre

    L’idée de Thierry Rakotonarivo doit être remplie, afin d’éviter toute agitation lors des élections

  4. komi Repondre

    le CENI essaie de mettre une égalité entre les candidats pour assurez la transparence et la fiabilité de l’élection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis