TwitterFacebook

Gendarmerie nationale : La 73ème promotion renforce le rang de leur frère d’arme

L’Ecole de la gendarmerie nationale à Ambositra a sorti officiellement hier sa 73ème promotion. Baptisée DEFI, cette promotion comporte 1189 élèves prêt à rejoindre leur frères d’arme

Dignité, efficacité, force et intelligence(DEFI). C’est ainsi le nom de la 73ème promotion des élèves gendarmes sortant de l’Ecole de la Gendarmerie nationale Ambositra(EGNA). Ils étaient 1189 dont 75 femmes gendarmes à avoir été présentés lors d’une cérémonie organisée à Ankorombe où se trouve l’école hier. La cérémonie a eu lieu en présence du Premier ministre Olivier Mahafaly et des hauts responsables au sein de la Gendarmerie nationale. Le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, le Général Girard Randriamahavalisoa lors de son discours a demandé à ces élèves sortants de bien honorer le nom de la Gendarmerie nationale une fois sur le terrain.
« Vous faites désormais partie du corps de la Gendarmerie nationale. Cela implique plus de responsabilités et de devoir en raison de notre devise qui met en valeur la loi et la patrie. Ainsi, je vous exhorte de bien agir dans le respect des règles régissant notre métier », a-t-il déclaré.

Ce responsable a par ailleurs souligné que cette promotion sortie hier figure parmi les promotions les plus méritantes depuis la création de cette école. Il a prouvé cette affirmation en annonçant la moyenne générale des élèves sortants qui est de 14/20. Un résultat qui serait d’après lui le fruit des reformes engagées par le ministère dans la réalisation de ce concours en renforçant la lutte contre la corruption mais également par l’effort personnel des formateurs.
De son côté, le Commandant de la Gendarmerie nationale, le Général Njatoarisoa Andrianjanaka a énoncé trois points que ces élèves sortants doivent se rappeler durant l’exercice de leur fonction. Il s’agit en premier lieu du port de tenue règlementaire et propre pour un souci d’apparence. Le second point qu’il a précisé est le comportement qui, d’après lui est une forme de communication envers la population.

« La population aura peur de se communiquer avec vous si vous manquez de politesse ou si vous êtes très sévère envers eux. Or, vous avez besoin d’eux pour pouvoir en tirer des informations une fois sur terrain, alors comportez-vous bien selon les instructions qui ont été données par l’Ecole », a-t-il souligné.
Le troisième et dernier point que le Commandant de la Gendarmerie a souligné c’est la sécurité du personnel qui ne doit pas être amoindrie selon lui. D’après son explication, l’insouciance de cette règle figure parmi les raisons qui entrainent la mort des éléments de la gendarmerie durant les affrontements avec les bandits. Le concours d’entrée pour les élèves qui vont faire partie de la 74ème promotion de l’EGNA sera organisé dans une semaine. Cette fois-ci, le nombre de ceux qui seront reçus sera augmenté jusqu’à atteindre 1500 élèves étant donné que l’année dernière ils étaient 1200 à avoir été choisis durant le concours.

Tsilaviny Randriamanga

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis