TwitterFacebook

Election : Les 21 candidats déboutés par la HCC

La Haute Cour Constitutionnelle aura-t-elle déjà clos tout débat autour de la préparation de l’élection présidentielle en évitant le face à face avec les candidats à l’élection présidentielle à Alarobia, hier? A en juger la décision de cette Cour rendu, hier même, sur la requête déposée par le rassemblement des 21 candidats, l’élection doit être effectuée contre vents et marrées.

Irrecevable en la forme. Telle est la décision de la Haute Cour Constitutionnelle sur la requête déposée par les 21 candidats à l’élection présidentielle, hier. « Considérant que les conditions de forme requises par les dispositions des articles 66 de la loi organique n°2018-009 du 11 mai 2018 et par les prescriptions législatives substantielles prévues par les articles 203 et 204 de la loi organique n°2018-008 du 11 mai 2018 n’ayant pas été respectées par les demandeurs, leur requête doit être déclarée irrecevable en la forme » a indiqué le communiqué de la HCC, sur son site web. En effet selon toujours la HCC, « Le déroulement de la procédure devant la Haute Cour Constitutionnelle est effectué conformément aux dispositions des articles 202 à 207 de la loi organique relative au régime général des élections et des référendums…».

Face à cette nouvelle décision, l’on se demande alors si c’est la forme qui est importante ou c’est le fond de la requête qui pourrait avoir de conséquences sur la vie du pays. Cette requête du rassemblement des 21 candidats sollicite en effet la HCC à « ordonner à la Commission électorale nationale indépendante de réexaminer la liste électorale, afin d’y inscrire tous les électeurs omis ainsi que le toilettage de cette liste aux fins d’enlever toutes les irrégularités, et ce, en application de la Constitution ; « ordonner la publication des bureaux de vote réels dans chaque localité de Fokontany ; « ordonner la transformation de la Charte de bonne conduite en instrument légal assortie de sanctions astreignantes » ainsi qu’ « ordonner la prise de sanctions à l’encontre des candidats ayant commis des violations des dispositions ainsi légiférées». Des sujets qui suscitent des craintes sur le bon déroulement du processus et pourrait entraîner de contestations et risque de replonger de nouveau le pays dans le cycle de la crise postélectorale. Mais à en juger cette décision de la HCC, ce débat devrait être clos. Ce n’est pas en effet pour la première fois qu’Ambohidahy a débouté toutes les requêtes allant dans ce sens, la dernière en date est celle déposée par le candidat Tabera Randriamanantsoa qui a demandé l’annulation du texte convoquant les électeurs qu’il qualifie d’anticonstitutionnel.

9 commentaires

  1. Harena Repondre

    Amiko aloha tsy hitako intsony izay tokony hikitihana an’io lisi-pifidianana io satria, efa vita io ary efa amtomitra ny fotoana hanantaterahana ny fifidianana ary raha ny fanemorana ny fifidianana koa vao maika tsy vahaolana satria hiteraka korontana goavana eto amin’ny firenena.

  2. komi Repondre

    Efa avo lenta ilay politika maloton’i Rajoelina e!! Efa voavidiny hatramin’ny kandidat mifaninana aminy. Mahazo aina tsara izy amin’izao fa mikorontana ny fifidianana. Aiza ilay hoe ny fitiavana no lehibe indrindra?mpietsaravelatsihy fotsiny iny rangahy iny.

    1. tsirah Repondre

      Avelao ireo kandida hafa ireo hano izay tiany eo ambohijatovo fa tsy adala akory ny HCC matoa mitsipaka izany fangatahana izany satria isika vahaoka efa nomena fotoana lava handinihana sy hijerena ilay liste electorale ary tena netanina mafy fa moa nisy nanaraka ka izao vao tonga saina dia iza no diso tsy hisika? ka aza manaiky ho rebireben’ny mpanao pilitika intsony isika fa ny fanjakana ankehitriny dia tena fanjakana Mpanara-dalana

  3. tsirah Repondre

    Nahoana moa no tokony haneken’ny HCC ny fanokana indray lisim-pifidianana nefa efa ampotomoty ny fifidianana.izao dia efa marika fa tsy fanomezana haja ny asa izay ataon’ny HCC sy ny CENI. Misy amin’ireo kandida ireo no misintona ary manao izay hisian’ny korontana hatrany. Mino aho fa tsy ho sakana amin’ny fandrosoana amin’ny fifidianana izao.

  4. Tonny Repondre

    A mon avis,ce n’est plus une solution de recompter le nombre d’électeurs,La date des élections sera reportée si tel est l’objectif de certains candidats,cela veut dire que la réouverture de la liste des électeurs n’est pas une bonne solutions.

  5. Mauricia Soameva Repondre

    Tsy vitan’ny efa manasaro-javatra fa mbola tsy ara-dalàna koa ilay fangatahana natao vao may mihasarotra ny toe-draharaha satria mamihitatra ilay resaka, efa ho avy indray ny korontana!

  6. Tony Repondre

    Efa hatomotra loahatra ilay fifidianana ka efa tara loatra raha izao vao hanokatra indray ny lisim-pifidianana. Ny mpanakorontana tsy maintsy misy foana eto amin’ity firenena ity fa avela eo fotsiny izy ireo rehefa tsy manelingelina ary ampiaro ny sazy ho an’izay tsy manara-dlana.

  7. joux Repondre

    tsy tokony hanaiky ny korontana hataon’ireo kandida ny hcc satria efa tenamifantoka loatra @io fifidianan io ny sain’ny malagasy rehetra ka manjary lasa miteraka savorovoro indray raha sanatria ka tsy voavaha araky ny tokony ho izy ny olana mitranga rehetra, tsy tokony haemotra izany ny fifidianana

  8. loft Mariana Repondre

    Ils ont raison de de le rejeté parce qu’on doit plus accepté tel chose! juste par peur et voilà ! Bien fait HCC ! Cet élection là aura lieu ce 7 novembre et sa vas rester comme ça !Tant pis pour les faibles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis