TwitterFacebook

Échanges commerciaux : Madagascar tire profit de sa relation avec le Japon

La balance commerciale de Madagascar concernant ses échanges économiques avec le Japon est excédentaire. L’Association économique Madagascar-Japon travaille pour la promotion de la diplomatie économique entre les deux pays.
La valeur des exportations de Madagascar vers le Japon est estimée à 17 milliards de yens, soit 130 millions d’euros, contre 1,4 milliard de yens, l’équivalent de 11 millions d’euros pour la partie japonaise. C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur du Japon, Ichiro Ogasawara, hier à l’occasion de la première assemblée générale de l’Association économique Madagascar Japon (AEMAJA). Le diplomate, parlant des échanges économiques entre les deux pays, affirme que la balance commerciale de Madagascar est largement excédentaire.
Ichiro Ogasawara a expliqué que les recettes d’exportation de Madagascar proviennent en grande partie des ventes de minerais de nickel de la société Ambatovy. Celui-ci dévoile que Sumitomo Corporation est devenu, depuis novembre 2017, le principal actionnaire de ce géant minier de la Grande île, détenant pour ce faire 47,7% des parts. L’ambassadeur a affirmé que son gouvernement continue d’appuyer les activités d’Ambatovy en lui accordant à travers la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC) un prêt d’un montant de 700 millions de dollars.

Coopérations économiques

L’État japonais multiplie ainsi les actions visant à inciter les investisseurs japonais à venir dans la Grande île.
«Madagascar et le Japon doivent mettre à profit la complémentarité entre leur économie», a-t-il fait comprendre. Et lui de noter que la Grande île dispose de potentialités naturelles importantes susceptibles d’intéresser les investisseurs japonais.
Le secrétaire d’État auprès du ministère des Affaires étrangères chargé de la coopération et du développement, Bary Rafatrolaza, a insisté sur la qualité de la relation économique entre les deux pays. «Nous continuerons à travailler pour la promotion des échanges économiques entre Madagascar et le Japon», a-t-il affirmé, soulignant au passage que la visite officielle effectuée en décembre dernier par le Président Hery Rajaonarimampianina au Japon, n’a fait que raffermir les coopérations économiques et diplomatiques nippo-malagasy. C’est dans ce sens que l’AEMAJA a été créée.
Cette structure fait office de pont permettant aux membres du secteur privé malagasy d’entrer en relation avec leurs homologues japonais. Nous nous efforçons, depuis la création d’AEMAJA en juillet 2017, de jouer le rôle de catalyseur de cette dynamique naissante entre les deux économies», a lancé Hasimboahangy Andrianainarivelo, présidente d’AEMAJA.

DIDIER RAMBELO

5 commentaires

  1. Lynn Demeyer Repondre

    Hello.This post was extremely fascinating, particularly since I was browsing for thoughts on this subject last Thursday.

    http://www.borvestinkral.com/

  2. game of thrones board game Repondre

    magnificent publish, very informative. I ponder why the other experts of this sector don’t understand this. You must proceed your writing. I’m sure, you have a huge readers’ base already!

  3. emp3z Repondre

    I believe this website has very fantastic pent content posts.

  4. Iomoio Repondre

    You can definitely see your expertise within the paintings you write. The world hopes for more passionate writers like you who are not afraid to say how they believe. Always go after your heart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis