TwitterFacebook

Confrontation des PV : La CENI joue la transparence

La première confrontation des résultats dans l’histoire de l’élection à Madagascar s’est tenue hier à Alarobia. Une procédure décidée par la CENI après les critiques des candidats

Face au souci de transparence affichée par des candidats à l’élection présidentielle, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est passée à la confrontation des procès verbaux(PV), hier à Alarobia. Cette procédure a été effectuée à partir des PV originaux traités par la CENI et ceux des candidats, afin d’assurer la crédibilité des résultats du scrutin du 7 novembre.

Une grande première dans l’histoire des élections à Madagascar. Une méthode déjà réclamée par le candidat Marc Ravalomanana lors de l’élection de 2001, mais elle n’a jamais été effectuée. Cette fois-ci, c’est la CENI qui a pris l’initiative avant même la proclamation des résultats provisoires qui aura lieu dans quelques jours.

«Nous avons pris note des critiques de la part des candidats qui auraient perdu confiance au système informatique de la CENI. Raison pour laquelle la commission a décidé d’effectuer la confrontation, non pas à partir des fichiers électroniques mais à partir même des PV version papier en provenance des Section de recensement matériel de vote (SRMV), afin de prouver si le traitement des résultats est transparent ou pas», a déclaré le vice-président de la CENI, Thierry Rakotonarivo.

TRANSPARENCE

Normalement, des candidats ou leurs représentants munis de leurs propres PV devaient y assister mais la plupart étaient absents. Certains représentants de candidats y ont été toutefois mais n’ont émis aucune remarque. Toutefois, cela n’a pas empêché la commission d’effectuer la procédure de vérification en présence des médias et ce, à partir des PV originaux envoyés par les 119 SRMV à la CENI. À défaut de documents venant de la part des candidats, la commission a dû prendre elle-même certains exemples pour démontrer la transparence du traitement.

C’est le cas du bureau de vote dans le district d’Antsalova. Les chiffres inscrits dans le PV du SRMV de ce district ont été alors comparés avec ceux des différents documents parvenus à la CENI, tels le compte rendu du dépouillement des bulletins, les bulletins uniques utilisés lors du scrutin. Ce sont ces chiffres qui ont été ensuite comparés avec les résultats publiés sur le site de la commission, sans qu’aucune erreur n’ait été constatée. «Nous restons disponible aux candidats qui souhaitent effectuer une confrontation jusqu’à la proclamation du résultat provisoire», a conclu le numéro 2 de la CENI.

Tsilaviny Randriamanga

5 commentaires

  1. Tonton Ja Repondre

    Tokony alain’ny rehetra tahaka ohatra indrindra fa ireo kandidà rehetra ny fihetsika asehon’ny CENI na dia mibaby fanenjehana sy kihana maro aza izy @zao fotoana izao

  2. Harena Repondre

    Raha izao manokana aloha dia hitako fa mangarahara ny zavatra ataon’ny CENI ary tena miezaka mihitsy izy ireo ny mba hampiseho fa madio ny fifidianana izay natao, ary isika kandida no tokony hijery tsara sy hanamarina izany fa tsy hitarika korontana foana.

  3. komi Repondre

    Porofo mivaingana izao ataon’ny CENI izao fa tena nadio sy nangarahara ny fanantanterahana ny fifidianana ary aoka isika ho tony hatrany fa ny marina tsy mba maty.

  4. Andry Repondre

    Isaorana lehibe ny CENI amin’ireo ezaka vitany momba ny fifidianana satria mazava tsara daholo ireo zavatra nolazainy sy nampisehoany. Madio tanteraka ny fifidianana ary tsy misy atahorana ny fangaraharan’ny valim-pifidianana.

  5. Tonny Repondre

    Efa nihezaka ny CENI tamin’ny fisian’ny fifidianana mangaraha,mazavatra izao fanazavana izao,noho izany tokony tsy hanahy iny fifidianana iny isika fa madio iny fifidianana iny.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis