TwitterFacebook

Campagne électorale : Ravalomanana fait un carton plein dans la province de Toamasina

Moramanga, Brickaville, Vatomandry et Toamasina. C’était une foule en liesse et plein d‘espoir qui a accueilli le candidat numéro 25 dans ses meetings dans la province de Toamasina, hier. «Ravalomanana tompon-tanàna», entonnait la chanteuse Tence Mena, durant ses rencontres avec la population, en reprenant l’une de ses tubes.

Effectivement, le candidat du TIM se trouvait en terre conquise. Les électeurs de cette province aspirent à un véritable développement économique. «Nous allons poursuivre les travaux de construction de routes, remettre la sécurité, faire régner l’État de droit et mettre en place la décentralisation effective. Ce sont les conditions sine qua non pour développer le pays et promouvoir la croissance économique», a lancé Ravalomanana, à Brickaville. Fort du soutien des Tangalamena de la région Atsinanana, il a également pris le temps de discuter avec la population.

«Sachez distinguer le bon grain de l’ivraie», a-t-il poursuivi. Une manière pour lui d’indiquer que l’élection du 19 décembre sera déterminante dans le développement de Madagascar, notamment pour la ville de Toamasina, le poumon de l’économie de tout le pays. «Seul un bâtisseur possède la clé permettant de faire avancer Toamasina. Beaucoup de chantiers nous attendent dans votre ville. Nous les réaliserons ensemble», a-t-il rassuré.

Comme à son habitude dans chacun de ses meetings, Marc Ravalomanana a également encouragé la population de Toamasina à accomplir leur devoir citoyen. Le candidat N°25, très confiant, a mis en garde les électeurs de la ville du Grand Port. «Ce n’est pas avec des T-shirt ou des goodies qu’on peut développer un pays», a-t-il averti.

Les partisans de Ravalomanana n°25 très actifs à Antananarivo
Du porte-à-porte pour gagner chaque voix et convaincre les habitants de se rassembler pour faire sortir le pays de sa pauvreté. C’est la stratégie adoptée par les partisans du candidat numéro 25 à Antananarivo. Hier, c’est l’acteur de cinéma familièrement appelé Rajao qui a, par exemple, dirigé l’équipe de Ravalomanana dans la commune d’Ivato. T-shirt et sac au dos, cet acteur a séduit la population dans l’art de présenter le projet de société de Ravalomanana dans le Manifesto et le MAP 2.

6 commentaires

  1. Camelle Randria Repondre

    meme si tu va acheter le monde avec tes possibilités, tu n’es plus la clé de la reussite de ce pays; plutot un fleau pour nous!

  2. jereo gasikara Repondre

    ny olona dia tonga hijery fety , fa raha ny safidin’ny vahoaka any amin’ny faritra antsinanana dia ny filoha andry rajoelina hatrany ,izy no hany manana vina afaka mampandroso an’ny madagasikara , porofo ny vokatra farany teo tao anaty fihodinana voalohany

  3. whitepages Repondre

    Ahaa, its pleasant conversation concerning this paragraph
    at this place at this webpage, I have read all that, so at this time me also commenting here.

  4. sildenafil Repondre

    extended use of sildenafil viagrabs.com can sildenafil treat performance anxiety.

  5. cialis for sale Repondre

    cialis online greece [url=http://cialislet.com/]generic cialis[/url] tadalafil
    eigenschaften.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis