TwitterFacebook

Blanchiment de capitaux : Grande vigilance sur les origines des fonds de campagne

Le Service de renseignement financier (Samifin) assure qu’il sera très vigilant par rapport aux ressources utilisées par les candidats et partis politiques lors des prochaines élections. «Nous nous montrerons vigilants parce que ces élections risquent d’être entachées par des suspicions de blanchiment de capitaux si les candidats ne jouent pas la carte de la transparence sur leur fonds de campagne», a averti le directeur général, Boto Tsara Dia Lamina.

«La meilleure façon d’éviter ce genre de problème est de le prévenir parce que le risque de blanchiment d’argent est élevé dans une telle circonstance», a-t-il lancé. En effet, les responsables du Samifin assurent qu’ils veilleront aux grains.

DR

3 commentaires

  1. Tonton Ja Repondre

    Personne ne doit jamais utiliser les matériels de l’Etat pendant la propagande!!! Qu’ils se préparent avec leur propres moyens.

  2. komi Repondre

    pour cette domaine de financement, on à bien confiance à notre président car il est vraiment un homme digne et propre. La transparence d’argent peut être assurer pendant cet élection

  3. Andry Repondre

    Ilaina mihitsy ny fanaraha-maso izany mba anamarinana ny zavatra hitranga aminy propagandy. Hita eo ny fahadiovan’ireo kandida.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis