TwitterFacebook

Aéroport d’Ivato : Le relèvement des standards de services inévitable

Les travaux de construction du nouvel aéroport Ravinala avancent. La fin du chantier est annoncée pour le premier trimestre 2020, une date qui devrait également constituer le début d’une nouvelle ère pour les prestataires qui travaillent au niveau de l’aéroport international d’Ivato. Ils devront en effet relever leur standard de services s’ils veulent continuer à développer leurs activités autour et dans l’enceinte de cet aéroport.

Le Directeur du projet Ravinala Aéroport, Philippe Gesret a avancé, lors de la visite de chantier effectué la semaine dernière par le Président de la République sur le site d’Ivato, que ces infrastructures aéroportuaires seront en phase avec les standards internationaux et les normes de l’Association du transport aérien international (IATA). Cette déclaration laisse croire que les services aéroportuaires doivent également se mettre au niveau de ces standards très relevés. Ainsi, que ce soit pour les propriétaires de taxis agréés ou les détenteurs de shops et boutiques hors taxe, ils devront déjà se préparer à cette éventualité.

Une source auprès du ministère des Transports et de la météorologie (MTM) confie que les réformes pourraient toucher l’ensemble des prestataires à Ivato. En fait, le MTM était déjà sur le point d’élaborer un nouveau texte règlementaire pour les taxis agréés, mais les techniciens attendent que le chantier soit terminé et que le nouveau gérant de l’aéroport communique ses exigences en termes de qualité de service.

«Le ministère veillera à ce que les propriétaires de taxis agréés puissent avoir le temps de s’adapter à ces futures nouvelles dispositions. Ce sera aussi le cas pour les prestataires dans les autres secteurs», a-t-il rassuré. Il a toutefois insisté que le laisser-aller n’aura plus sa place dans le Ravinala Aéroport.

DR

5 commentaires

  1. Rija Repondre

    C’est au tour du domaine de circulation aérienne de connaître le développement. On voit dans tout les domaines.

  2. Asa miaraka Repondre

    Quelle sera la ristourne directe pour la population? Le projet est bon mais il est aussi indispensable de regarder les problèmes du transport terrestre.

  3. komi Repondre

    le développement du pays n’arrête pas d’avancer surtout pendant cette 4ème république

  4. sasa Repondre

    C’est la preuve que nous sommes en train de progresser dans le domaine du transport grâce aux efforts du gouvernement

  5. jay Repondre

    ny fampandrosoana ny firenena dia laharampahamehana tokoa ho an’ny mpitondra ankehitriny, ary tokony hitoy hatrany izany mba hahatonga ny malagasy ho anaty fivoarana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis