TwitterFacebook

La stabilité politique au mode libérien

Alors que la Grande île s’attèle dans la préparation de ses codes électoraux à la veille de l’élection présidentielle pour éviter toute crise, le Libéria savoure la sagesse de ses politiciens. Après une élection présidentielle acceptée de tous, cette année, l’ancien footballeur George Weah a été finalement arrivé au pouvoir après une énième tentative à la course à la magistrature suprême. Mais la grande perdante de cette élection, Ellen Johnson Sirleaf, après avoir passé une dizaine d’années à la tête du Liberia, qui n’a pas pu assurer sa succession au pouvoir ne part pas bredouille. Elle a reçu, hier, le prix Mo Ibrahim 2017 qui récompense une « gouvernance exceptionnelle » en Afrique. Certes son pays reste encore à la traine en matière de développement en Afrique mais la volonté des dirigeants pour maintenir la stabilité politique du pays après des années de guerre civile est louable. L’ancien footballeur pourrait mobiliser ses partisans lors des précédentes élections présidentielles pour déstabiliser de nouveau son pays afin d’arracher le pouvoir mais il a su attendre les élections pour savourer ses victoires. De l’autre côté, Ellen Johnson Sirleaf pourrait mobiliser ses troupes également pour maintenir son pouvoir à travers son Poulin mais elle s’en remet à la vérité des urnes. C’est cette mentalité des politiciens qui fait défaut à Madagascar. Car certains ne veulent même pas que d’autres terminent leur mandat ; ils concoctent déjà une campagne de dénigrement. Tandis que ceux qui ont déjà dirigé veulent à tout prix revenir au pouvoir quitte à proposer une alliance contre nature aux yeux du peuple. Heureusement que le peuple a toujours le dernier mot dans cette guerre politique. Et au Libéria, la population a donné le temps à la lauréate du prix nobel de la paix pour reconstruire son pays après des années de guerre civile. Mais quand elle a fait ses preuves, c’est à un autre qui a su attendre son tour de prendre le relais. Et c’est ce mode de démocratie qui fait défaut en Afrique.

Vonjy Radasimalala

1 commentaire

  1. borvest inkral Repondre

    I’ll immediately take hold of your rss as I can’t to find your e-mail subscription hyperlink or e-newsletter service. Do you’ve any? Kindly permit me recognise in order that I may just subscribe. Thanks.

    http://www.borvestinkral.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis