TwitterFacebook

Jeux olympiques divers

Une seule Corée ! C’est l’image du jour, hier, lors de l’ouverture officielle des Jeux Olympiques (JO) d’Hiver à Pyeongchang. Le sport a ainsi démontré une fois de plus qu’il peut jouer le rôle de la réconciliation nationale. Certes, cette réconciliation entre les deux pays ne serait que de la poudre aux yeux, pour certains, mais l’image des deux nations réunies sur un seul terrain ravive beaucoup d’espoirs. Et ce JO d’hiver fait oublier durant quelques jours la menace d’une guerre nucléaire dans le Monde, entre le bloc de l’Ouest et l’ancien bloc de l’Est.
Madagascar pourrait-il s’inspirer de ce vent venu de l’Est en cette phase de préparation de la réconciliation nationale ? C’est difficile d’y croire pour certains même si tout le monde a le cœur pincé quand la Grande île devient championne du Monde en Pétanque, ou championne d’Afrique en Beach soccer. D’autant plus que quelques-uns ont voulu politiser le monde du sport en faisant croire au peuple que si les spectateurs sifflent les autorités, ces derniers n’auront aucune légitimité et iraient démissionner de leurs fonctions. En salissant de cette manière l’image du sport malgache, il est normal que la Grande île ait du mal à remonter la pente. Et que seules les initiatives personnelles des athlètes les amènent au-devant de la scène internationale. Afin de faire revenir l’amour du sport chez le public, il faudrait ainsi commencer à dépolitiser ce milieu et faire cesser tous les actes de manipulation politique. La Grande île a tous les atouts pour rayonner dans le Monde dans toutes les disciplines. A part les champs, Madagascar serait, par exemple, l’un des pays ayant le plus de terrain de football, du moins en Afrique, pourtant la Grande île n’a pas, depuis longtemps, dépassé le stade supérieur sur la scène africaine. La Lybie, minée par la guerre civile depuis des années, a pourtant, cette année, accédéaux derniers carrés du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN). Nous pouvons faire mieux que cet ancien pays de Kadhafi vu que le pays ne traverse que des crises de jalousie de pouvoir. Mais c’est à tout un chacun de prendre sa responsabilité sinon nous n’allons, comme toujours, qu’admirer des Jeux divers !

Vonjy Radasimalala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*