TwitterFacebook

ELECTION : Le patronat Malgache croit à la stabilité politique

Le secteur privé affiche son optimisme, par rapport à l’issue de l’élection présidentielle qui vient de se tenir, mercredi. Un optimisme qui repose surtout sur le fait que cette élection devra instaurer une stabilité qui améliorera le climat des affaires à Madagascar, d’après les explications du directeur exécutif du Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP), Eva Razafimandimby, avant ce jour de scrutin. « Que le meilleur gagne », lançait-elle.

Cette stabilité permettra à l’ensemble des entreprises de contribuer davantage sur l’économie, notamment pour le secteur textile qui prévoit de créer 200 000 emplois supplémentaires d’ici cinq ans. Le FIVMPAMA, pour sa part attend à ce que cette élection ouvrira tous les accès aux entrepreneurs, notamment ceux qui commencent à peine à investir, et qui ont besoin de terrain pour investir, d’une sécurisation foncière, d’une facilitation pour l’accès au financement ou encore à une source d’énergie régulière et à un prix abordable. Ce, d’après le président de ce groupement, Jean Claude Ratsimivony. « Le prochain Président doit tenir compte au moins de ces facteurs déterminant, pour soutenir le secteur privé qui est le principal acteur de développement du pays », lançait-il.

Sauf que l’issue de cette élection est encore incertaine, surtout à voir les agissements des certains candidats qui se disent déjà élus à l’heure actuelle. Des agissements qui risqueraient de créer des troubles.

« On se doit d’être positif. Sachez que nous travaillons pour notre propre compte, ayant l’habitude de vivre des moments d’incertitudes. Le secteur privé se doit d’ailleurs de s’activer pour qu’il contribue au développement économique de ce pays, et ce, quelle que soit la situation. Nous espérons cependant que les acteurs politiques veilleront à ce que leurs agissements ou les décisions qu’ils prendront n’impacteront pas négativement nos activités », lance le président du Syndicat des industries de Madagascar (SIM), Fredy Rajaonera.

Rado Andriamampandry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*