TwitterFacebook

Désengagement de l’Etat : Le patrimoine des sociétés revient à l’administration

Le processus de liquidation des actifs des anciennes sociétés d’Etat se poursuit. L’administration malagasy, voulant se désengager du secteur productif avait décidé dans les années 90 de libéraliser certaines entreprises dans lesquelles elle était l’actionnaire majoritaire. Si des compagnies comme la Solima (Solitany Malagasy) ou encore les banques d’Etat ont été reprises par les investisseurs privés, d’autres structures ont été liquidées.

Dans la région Betsiboka, il ne reste plus que le patrimoine de la Fikambanana Fampandrosoana ny Lemak’i Betsiboka (Fifabe), le fleuron de l’agriculture des années. Le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Edmond Randriarison a assuré que le liquidateur en charge du dossier Fifabe est actuellement à pied d’œuvre dans la finalisation de la procédure de liquidation. Pour ce qui concerne la Société d’Andapa Mamokatra (Soama), tout le processus est finalisé. Par contre, il ne reste presque plus rien de la Société Malagasy du Lac Alaotra (Somalac) à Ambatomainty Amparafaravola.

Pour l’une ou l’autre de ces anciennes sociétés d’Etat, le ministre explique que tous les équipements et les engins, s’il y en avait, ont été cédés et les recettes ont été versées dans les caisses de l’Etat. Le patrimoine foncier et immobilier revient par contre au ministère de tutelle. Les bâtiments de la Soama servent par exemple de bureaux à la circonscription du MINAE dans la région de la SAVA.

DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*