TwitterFacebook

Vakok’Arts Trano : Teta rend hommage à François Turlan

Jean Claude Teta, le musicien qui fait des merveilles avec sa guitare est rentré à Toliara après son passage dans l’édition spéciale de Madajazzcar. Le musicien s’apprête à y donner un événement mémorable, un hommage à son grand ami François Turlan

Sous ses lunettes et son couvre-chef noir, il semble vouloir passer inaperçu, mais c’est raté. Son talent dévoile tout son être, sa grande passion et son fibre artistique remarquable. Depuis son apparition sur la scène musicale en 1997, il s’est fait vite un nom à l’international avec une musique basée sur le rythme traditionnel du tsapiky qu’il a adapté à la guitare électrique. Ainsi, il est devenu une des stars du Sud qui portent haut le nom de son pays.

Ce succès, il le doit à de nombreux collaborateurs, surtout à François Turlan, un producteur français qui s’est installé à Toliara en 2007. Une icone promotrice de la culture du Sud qui a soutenu nombreux artistes malagasy, décédé le 20 mai 2017. Etant le producteur de Jean Claude Teta depuis 2009, il fait donc partie de ceux qui ont contribué à l’entrée fulgurante du musicien sur le marché de la musique. C’est pourquoi ce dernier éprouve le désir de lui rendre hommage cette année.

Héritage

Une soirée au nom de François Turlan, c’est ce que prépare le professionnel du Tsapiky, le 19 mai, en compagnie des artistes du Sud comme Jean Piso et bien d’autres encore. L’événement aura lieu à Vakok’Arts Trano, un endroit emblématique de la ville, fondé par ce producteur, passionné de la culture de cette région. Inauguré en 2014, ce centre œuvre pour la promotion des arts et de la culture populaire de la région mais au fil du temps, il est devenu un espace de rencontres artistiques multidisciplinaires, au profit des artistes malagasy des quatre coins de Madagascar. Bref, un héritage laissé par ce grand homme.

Pour le musicien, il prévoit un concert vers le début du mois de juin. Ce sera une occasion de retrouver le public de Toliara. Effectivement, ces derniers temps, il passe son temps à tracer son chemin vers l’extérieur, auprès des autres virtuoses musiciens, entre autres le trio formé avec Joël Rabeson et Chrysantho, «Malagasy Guitar Masters». Un groupe qui s’est fait remarquer au Transglobal World Music Chart, en mars.

ANNICK SEDSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*