TwitterFacebook

Rock Alternatif : Naday présente «Angolanglogasy» à l’Is’Art Galerie

Un rockeur dans l’âme et dans la peau, Naday se voue à sa passion depuis les années 90. Cette année, il entame sa première apparition sur la scène musicale, avec une touche bien percutante et rafraîchie, sous le signe d’«Angolanglogasy»

Bien que son nom ne s’affiche pas dans les grands événements musicaux, Naday, le guitariste au look de dreadlocks œuvre dans la musique rock, auprès d’autres musiciens malagasy et nombreuses formations.
Cela ne l’empêche pas de développer tranquillement sa propre musique qui fait de lui un rocker avéré, et qui sait imposer son style.

Ainsi, les mordus de la musique rock de la capitale auront l’aubaine de le revoir sur scène. Il sera en concert à l’Is’Art Galerie, le 18 mai, à partir de 19h. Rien que dans le thème qu’il a subtilement choisi «Angolanglogasy», l’artiste annonce déjà une couleur musicale atypique, riche en fusion et en ouverture.

Du rock alternative à la base, mais les aficionados le savent, Naday est un guitariste mutant qui s’aventure dans un rock à tendance anglophone. D’ailleurs, nombreux de ses textes sont en anglais. Cela ne veut sans doute dire qu’il reste figer à ce style. Inclure un panaché de sons du monde dans ses compositions et surtout du tempo malagasy font également partie de ses recherches musicales, donnant à son rock un côté très éclectique.

1h de live

Le concert sera donc une sorte de retrouvailles avec le public où le guitariste interprétera d’anciens et de nouveaux titres. Il n’omettra pas de chanter les morceaux de son album «One Nation», sorti en 2011. L’artiste prévoit une douzaine de chansons à son répertoire, durant une heure de live. Pour l’occasion, Naday formera un trio avec Tasha à la basse et Junior à la batterie. Ils sont actuellement en pleine répétition au studio Inox Soarano.

Le guitariste n’est pas très bruyant dans ses activités musicales, mais c’est un artiste actif et engagé. Membre fondateur du groupe La Doudh, il fait partie des musiciens de rock qui promouvaient le genre alternatif. Il a également passé dans le groupe Menalootsa et a collaboré avec de nombreux musiciens de divers horizons. A travers le rock, Naday manifeste ses intérêts sur les responsabilités des artistes, une vision qu’il a ancré dans le projet «Guitar Wood» et dans ses activités avec Voots Kongregation.

Annick Sedson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*