TwitterFacebook

Musique rap : Vy Mamay sort «My Maxi Vysion»

Le rap à Madagascar connait progressivement l’émergence de nouveaux talents. Des figures de la gente féminine apparaissent, à l’instar de Vy Mamay qui, à travers la sortie de son album «My Max Vysion», se dévoile avec son premier opus où le rap reste authentique.

Les mordus du rap connaissent sûrement Bambs, Kim, Farah… des rappeuses malagasy qui ont percé dans cette discipline à une certaine époque, ou jusqu’à aujourd’hui. Cependant, des nouvelles stars apparaissent et se montrent très motivées dans la promotion de ce genre de musique, parmi lesquelles, Vy Mamay.

Ce nom est déjà bien connu des inconditionnels, puisque Vy Mamay, de son vrai nom, Soafara Rabemila est un membre actif du groupe Othentik Connexion et Sakina Fray, des grandes figures de la nouvelle génération de groupes de rap malagasy. D’ailleurs, Vy Mamay est entrée dans cet univers depuis 2002, lorsqu’elle était encore lycéenne.

CARRIÈRE

Durant ces longues années à côtoyer les rappeurs, cette dernière s’est forgé un caractère dans sa musique pour pouvoir démarrer une carrière en solo, en parallèle avec ses activités en groupe. En 2015, elle s’est fait connaître par quelques singles dont, entre autres titres, «Antso Ho Anao» ou encore «Sao Tsy Voafehy»… Enfin prête, elle sort son premier album intitulé «My Maxi Vysion», composé de 7 titres avec un bonus et des featuring de Dokotera Valy et Skyzo Fahira.

L’opus reflète un bel engagement de la part de l’artiste. D’abord, le son reste du rap pur sans fusion, où les textes et le flow sont les véritables piliers. En se montrant perspicace et subtile dans ses écritures, Vy Mamay agence les mots, les rimes, et jongle les figures de styles pour s’exprimer. Il n’est donc pas question de free-style pour cette jeune rappeuse.

Des textes réfléchis, conscients et engagés, elle évoque à 80% des sujets sociaux, mais son regard se tourne surtout vers les combats des gens qui vivent dans les ghettos de la capitale ou «Ambany tananà», comme on a l’habitude de les appeler. Effectivement, dans ce parcours en solo, Vy Mamay prévoit de faire la promotion de cet album. Des live sont en vue cette année, au grand bonheur des férus de cette discipline.

ANNICK SEDSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*