TwitterFacebook

Musique folklorique : «Hira Gasy Makotrokotroka» se décentralise

Après la grande ouverture de la 9ème édition de «Hira Gasy Makotrokotroka», qui s’est tenue dimanche au jardin d’Ambohijatovo, il reste encore cinq dates pour les inconditionnels de ce genre pour apprécier la musique folklorique dans quelques endroits d’Analamanga.

Le Hira gasy où l’opérette populaire malagasy est inscrite comme étant un véritable patrimoine culturel. Cependant, sa diffusion se limite dans quelques événements particuliers comme pendant la période des «Famadihana» et des cérémonies institutionnelles. Les présentations en plein air, comme le veut la coutume, sont de plus en plus rares surtout au cœur de la capitale.

Ainsi, depuis quelques années, l’Office régionale du tourisme d’Analamanga (ORTANA) a lancé un défi, le «Hira Gasy Makotrokotroka», où il s’agit de promouvoir et de réveiller l’âme du hira gasy. Après huit éditions, l’organisateur revoit le concept et ouvre l’événement à de plus large public, histoire d’approprier la population à cette culture. Désormais, il prendra l’allure d’une tournée dans la ville des Mille.

L’événement s’étalera donc durant ce mois jusqu’au 2 septembre. Cinq dimanches successifs sont au programme, sur des lieux stratégiques, comme le marché d’Anosy Be le 12 août, au stade d’Alarobia Ambatomanga le 19 aôut, au stade d’Alasora le 26 août, au Fidasiana du Palais d’Ambohimanga le 2 septembre, pour revenir ensuite à Ambohijatovo pour la grande clôture le 9 septembre.

«Hira Gasy Makotrokotroka» est une occasion de voir à l’œuvre les grosses pointures du hira gasy, des groupes qui ont toujours préservé et ont promu cette discipline depuis des générations. Parmi eux, Ramilison Besigara Zokiny, Ramilison Tsimakalagy Arivonimamo, Rafaralahy Raymond Ambatoantrano, Rakotomandimby Pierre Morarano Gare, Ramaroson Soanierana, Rasoahasimanga Berthine Ambohimandroso…

A.S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*