TwitterFacebook

Gasy Bulles : « Défoulement graphique » avec Caylah and Men

Le festival de bande dessinée, GasyBulles se présente chaque année comme étant une promotion de la culture Malagasy, à travers l’art visuel. Pour cette 14ème édition, les différentes activités s’harmonisent avec d’autres expressions artistiques, notamment la musique.
Après le « Sary Cover » qui constitue la traditionnelle exposition de cet évènement, illustrant les chansons du groupe Kiaka et Iraimbilanja, c’était encore sur une note de musique et du slam que la grande famille des jeunes bédéistes de l’association Tantsary, l’initiateur du festival entamait le « Défoulement graphique », qui a eu lieu à l’Alliance française d’Antananarivo (AFT) samedi soir.
Ce volet a donc été animé par Caylah and Men. La jeune slameuse, accompagnée en guitare par Setra et en percussion par Tony, déclamait haut et fort ses textes percutants, dévoilant un engagement social. Dans son live, ses titres les plus connus comme « Madagascar », « Tongasoa », « Diani »… ont été illustrés en direct par les bédéistes dont les performances ont également été projetées, devant les yeux émerveillés du public.
L’évènement a été d’une belle synchronisation, harmonisant trois disciplines artistiques, dont l’art du dessin, du slam et bien-sûr de la musique. Ce genre de formule semble être très tendance actuellement, cela permet de relever encore plus la beauté de chaque expression artistique.
Cette édition de GasyBulles ne touche pas encore à sa fin. L’évènement va se poursuivre avec le volet atelier qui se passera pendant la journée du 13 juin, dans les locaux de l’AFT même. Il s’agirait d’une initiation à l’écriture de scénario pour adolescent, avec l’intervention du bédéiste, Mamy Raharolahy.

A.S

1 commentaire

  1. a fantastic read Repondre

    I just want to say I am just very new to weblog and certainly savored your web blog. Almost certainly I’m want to bookmark your site . You surely come with good articles. Bless you for sharing your web page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis