TwitterFacebook

Film court : Une résidence à Berlin ouverte aux cinéastes malagasy

Une nouvelle opportunité s’offre aux cinéastes malagasy pour enrichir leur savoir-faire en cinématographie. Interfilm Berlin lance un appel à résidence qui s’adresse également aux réalisateurs malagasy

Le cinéma malagasy contemporain gagne progressivement de la notoriété à l’international. Les réalisateurs ont effectivement fait preuve de perspicacité et fournissent de considérables efforts ces dix dernières années, si on ne cite que les qualités des films lauréats issus des Rencontres du film court ou RFC. Des plus en plus professionnels dans leurs réalisations techniques, ils exploitent également des sujets socio-culturels qui restent dans les collimateurs de l’industrie du cinéma international.

C’est ainsi qu’Interfilm, le Festival international de film court de Berlin s’intéresse aux réalisateurs de la Grande île en leur ouvrant son traditionnelle résidence de trois mois, entre le mois de septembre et décembre, dans le cadre de sa 34ème édition qui se tiendra à Berlin, du 20 au 25 novembre.

Ces derniers sont invités à envoyer un film court-métrage, terminé après le 1er janvier 2016, en catégorie fiction, animation et documentaire. Le dossier comprendra un CV, la filmographie, une lettre de motivation en anglais. L’appel à candidature sera clôturé le 15 juillet.

CONNAISSANCES

Cette résidence au Art-On-The-Run à Berlin, en Allemagne, est une occasion d’acquérir plus de connaissances sur le 7ème art, que ce soit en technique, en structure ou en fond. Vu l’envergure de ce Festival, les participants seront entre les mains des professionnels du cinéma international.

Ce n’est pas la première fois qu’Interfilm contribue à la promotion du cinéma malagasy. Outre son partenariat avec les RFC, le Festival accueille souvent des cinéastes malagasy comme José Rakotobe, à son époque ou des jeunes cinéastes émergents comme Firoza, l’auteur de «Tetirano» et Cid, l’auteur de «Colors» en 2016… Interfilm contribue également à des projections de films malagasy en Allemagne, assurant une belle visibilité pour ces derniers.

ANNICK SEDSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*