TwitterFacebook

Fêtes pascales : Stéphanie, Black Nadia et Rak’Roots dominent les spectacles

La Ville des Mille est toujours en effervescence pendant les fêtes pascales, surtout le lundi de Pâques. Même si les formules d’activité se répètent chaque année, notamment «les grands concerts», la plupart de la population manifeste toujours de l’engouement à ces shows multi-faces, présentant souvent à l’affiche un «méli-mélo» d’artistes.

Ils réalisent en une journée une petite tournée de la capitale. Une prestation de quelques minutes dans le Nord, ensuite au Sud, à l’Est, à l’Ouest ou dans le Centre. D’ailleurs, les mêmes têtes reviennent à l’affiche de différents organisateurs d’événements.

Cette année, la chanteuse Stéphanie est l’une des plus contractées. Après une virée à Fianarantsoa, puis dans la ville d’Antsirabe vendredi dernier, elle a poursuivi son périple à Antananarivo hier, en entamant cinq concerts. Le choix des organisateurs est compréhensible, la musique de Stéphanie fait d’elle l’«enfant du pays», puisqu’elle excelle dans les musiques traditionnelles les plus entraînantes. Son charisme se caractérise par l’emprunt de différents dialectes malagasy, et bien sûr ses danses vibrantes avec ses charmantes danseuses.

MUSIQUE TROPICALE

La plupart des artistes qui chauffent l’ambiance de la capitale œuvrent dans la musique tropicale. En réalisant à peu près le même parcours que Stéphanie, Black Nadia apparaît au 2ème rang des artistes les plus visibles, hier. Sa musique, une fusion de rythmes malagasy et africain, fait ravage.

Côté artistes masculins, ce sont les étoiles montantes qui ont été les plus acclamés. Rak’Roots est véritablement un artiste du moment. Il se montre assez perspicace dans son genre, en produisant une panaché de musiques, frôlant l’urbaine, la classique, mais bien entendu toujours tintée de Roots comme adorent les jeunes. Après lui, c’est le jeune chanteur de «Tsy Magnino», Elidiot qui s’affiche dans ces divers concerts. Ce dernier a ouvert sa musique pour la première fois au grand public durant ce lundi de Pâques. Effectivement, c’était pour lui une occasion de réaliser son premier live.

Depuis des décennies, le genre de musique dit «mafana» marque les fêtes pascales et également les fêtes de Pentecôte. Cela est devenu au fil du temps une sorte de tradition. Vu l’enthousiasme du public, la formule restera longtemps la principale animation de ces événements.

Annick Sedson

elidio 2-2-2

18 commentaires

  1. zvodretiluret Repondre

    Amazing blog! Is your theme custom made or did you download it from somewhere? A design like yours with a few simple adjustements would really make my blog jump out. Please let me know where you got your theme. Bless you

  2. emp3z Repondre

    I am not really wonderful with English but I line up this really leisurely to translate.

  3. word board games Repondre

    I view something genuinely interesting about your web blog so I saved to my bookmarks.

  4. ed sheeran tour dates Repondre

    Thanks for any other great article. The place else could anyone get that kind of info in such an ideal manner of writing? I have a presentation subsequent week, and I am on the search for such info.

  5. address Repondre

    I simply want to say I am just all new to blogging and seriously liked your blog. Very likely I’m planning to bookmark your blog . You certainly have perfect stories. Thanks a lot for revealing your blog site.

  6. Going Here Repondre

    I simply want to mention I am new to blogging and seriously savored this page. More than likely I’m planning to bookmark your blog . You amazingly have exceptional articles. Thanks for sharing your website page.

  7. download music Repondre

    I’ve recently started a site, the information you provide on this web site has helped me greatly. Thanks for all of your time & work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis