TwitterFacebook

Événement : Novembre numérique s’ouvre avec l’exposition de vidéo mapping

Un délice pour les yeux et les oreilles pour les mordus de l’art visuel dans l’exposition de vidéo mapping, qui se déroule actuellement à la galerie de l’Institut français de Madagascar (IFM) et sera disponible jusqu’au 27 novembre. Elle a ouvert le bal d’un événement exceptionnellement dédié à la culture numérique ou le «Novembre numérique», lundi dernier.

Cette exposition était à l’issu d’un workshop, réalisé du 29 octobre au 5 novembre à l’IFM même. Encadré par Aurélien Lafargue, un artiste en multimédia, scénographe digital et en dispositif immersif, cette formation a vu la participation de quelques artistes visuels malagasy, notamment l’illustratrice Vanii Suki, les photographes Andriajafitsara Toky, connu sous le nom d’artiste Toxic et Mat Li, ainsi que Lanto Khafer Ranirison, réalisateur et producteur en animation 3D. L’ensemble de l’exposition est animé par une création musicale, signée Tsiry Kely Panda.

Ces jeunes artistes sont déjà connus dans leur discipline respective mais ce workshop les a ouverts à d’autres perspectives sur l’art visuel, à travers des techniques numériques. A rappeler que le vidéo mapping, appelé aussi «Fresque lumineuse», est une technologie multimédia, permettant de projeter des jeux de lumière, ou vidéos sur des volumes, donnant des structures en reliefs ou animées. Il est essentiellement utilisé dans les événements nocturnes.

A travers cette première restitution, la créativité des artistes malagasy se découvre et représente déjà une certaine potentialité dans le domaine. Désormais, en espérant une évolution de la part de ces derniers, l’on peut espérer voir les animations de vidéo mapping dans les spectacles malagasy.

Annick Sedson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis

*