TwitterFacebook

Danse : Nadine Mc Kenzie invitée de la Compagnie Lovatiana

La danse au service de l’éducation, c’est l’un des principes développés par la Compagnie Lovatiana à travers ses diverses activités. Ce mois de mai, l’appel à candidature pour l’Atelier de transmission pédagogique et d’échange artistique ou ATPEA est ouvert aux danseurs désirant ouvrir leurs visions sur la discipline.
Cette activité annuelle de la Compagnie verra cette fois-ci l’intervention d’une chorégraphe assez particulière, Nadine Mc Kenzie de Unmute Company de l’Afrique du Sud. En effet, c’est une danseuse professionnelle handicapée, paralysée de la partie inférieure et se déplaçant en chaise roulante. Elle animera une résidence bloquée du 28 au 9 juin, à l’espace Tokotanibe Ambohimanga et un atelier de 2h, le 7 juin au même endroit.

L’intervention de Nadine Mc Kenzie sera une occasion pour les participants de voir d’autres façons de s’exprimer par le biais de la danse, quel que soit l’aptitude physique. Cela implique une ouverture d’esprit, que ce soit pour les danseurs ou pour le public, et c’est ce qui rend cette rencontre importante.

ATPEA a surtout comme objectif d’ouvrir la danse à un public plus large, notamment à des personnes invalides. Une politique que la Compagnie Lovatiana exploite depuis quelques années à travers ce projet. Actuellement, elle donne des ateliers dans la ville de Mahajanga, plus précisément dans les Ecoles primaires publiques (EPP), dans le cadre de son «Kilokolo».

Dirigée par Lovatiana Erica Rakotobe, cette Compagnie est l’une des institutions de la danse à Madagascar qui prône l’idée de la démocratisation de la discipline.

Annick Sedson

1 commentaire

  1. Pingback: c3j8vb5w4dxctv36cxct5x4wd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis