TwitterFacebook

Danse : Ismaera Takeo Ishii accueilli au studio Maray

La rencontre a été brève mais fructueuse. Le passage du danseur Japonais Ismaera Takeo Ishii au Studio Maray Androndra a été une belle occasion d’échanges au profit de quelques danseurs malagasy, dans le cadre d’un atelier sur l’improvisation

La découverte de nouvelles techniques est toujours utile pour les danseurs malagasy, des moyens d’avancer et d’évoluer dans la discipline. La rencontre avec un professionnel international comme Ismaera Takeo Ishii a effectivement permis d’acquérir plus de savoirs et de connaissances, et cette fois-ci, l’enjeu a été de taille puisque ce dernier à surtout partager un aperçu sur la technique d’improvisation.

Durant 3h d’atelier, le danseur japonais, résident en France, a pris en main 8 danseurs, dont 4 professionnels, 3 apprentis et une comédienne qui s’intéressent à ce genre d’échange. Le travail a été intense malgré le temps restreint, car l’intervenant a surtout travaillé sur l’art de la spontanéité et l’art d’extérioriser les sensations à travers les mouvements corporels et physiques.

Après le studio, les danseurs et le japonais partaient vers l’extérieur pour entamer un travail de contact avec l’environnement, un point important pour les différents styles de danses, que ce soient contemporaines, urbaines ou modernes. Sous les yeux curieux du public, les danseurs ont découvert ensemble le rapport entre le corps, l’espace, l’émotion et bien sûr les spectateurs. En effet, un spectacle de danse n’est pas seulement pour les danseurs, il est censé transmettre des messages et émotions à l’assistance. Les techniques abordées par Ismaera Takeo Ishii, impliquaient l’endurance, mettaient les danseurs malagasy en épreuve.

A Toamasina

Ismaera promet de revenir sur les lieux du studio Maray, après son passage à Toamasina, pour renforcer ce premier échange avec les danseurs de la capitale. D’ailleurs, sa venue à Madagascar est surtout pour la réalisation d’une résidence de trois jours, qui se tient actuellement à l’Ecovillage de Vohitsara.
Une partie de sa visite sera consacrée pour la réalisation d’un montage de projet avec des danseurs malagasy, intitulé «Love and Intestine». Apparemment, le concept de projet se base toujours sur l’improvisation mais il s’agit surtout d’une performance commune que le danseur entame avec d’autres danseurs, ainsi, il va de ville en ville à la rencontre de ses compères étrangers.

Annick Sedson

8 commentaires

  1. etimetracklite 9.0 license key crack Repondre

    The very root of your writing while appearing reasonable initially, did not work well with me after some time. Someplace throughout the paragraphs you actually managed to make me a believer but only for a very short while. I however have got a problem with your jumps in assumptions and one might do well to help fill in all those breaks. When you actually can accomplish that, I would certainly be amazed.

  2. vmware workstation pro v15 serial Repondre

    Hello there, I discovered your web site via Google at the same time as searching for a similar topic, your site came up, it looks great. I have bookmarked it in my google bookmarks.

  3. how to hack krunker.io Repondre

    Good day! Do you know if they make any plugins to safeguard against hackers? I’m kinda paranoid about losing everything I’ve worked hard on. Any suggestions?

  4. swordigo hack tool Mac Repondre

    Good day! This is kind of off topic but I need some help from an established blog. Is it difficult to set up your own blog? I’m not very techincal but I can figure things out pretty quick. I’m thinking about making my own but I’m not sure where to begin. Do you have any ideas or suggestions? Appreciate it

  5. mcent browser unlimited points Repondre

    whoah this blog is magnificent i love reading your articles. Keep up the good work! You know, a lot of people are looking around for this information, you can aid them greatly.

  6. Myrle Kubley Repondre

    Black on black in the Charger I’m creepin’ Rub me the right way, you might get a genie B.o.B, black Houdini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis