TwitterFacebook

Résultats partiels : «DADA» en route pour le second tour

Le candidat N°25 Marc Ravalomanana mène largement à Antananarivo et fait des scores assez importants en province. Il sera probablement un des candidats au second tour qui se tiendra au plus tard le 19 décembre

Logique. Marc Ravalomanana confirme le soutien que lui confèrent les Malgaches à travers les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle d’hier. Le candidat N°25 arrive en tête dans la plupart des bureaux de vote d’Antananarivo et résiste assez bien en province, y compris dans les localités réputées comme étant acquis à ses adversaires. à ce rythme, le candidat du Tiako i Madagasikara sera probablement attendu au deuxième tour qui devra se tenir au plus tard le 19 décembre.

«Je suis venu ici pour accomplir mon devoir de voter en tant que citoyen malgré les nombreuses anomalies. Avec cette élection, nous allons tourner ensemble une page de l’histoire de Madagascar. Comme c’est votre devoir aussi, je vous invite à voter. Positivons les choses et avançons dans le calme», avait déclaré le candidat N°25, au moment d’accomplir son devoir de citoyen à Faravohitra, hier dans la matinée.

SECOND TOUR

Cette élection est attendue par les partisans de Marc Ravalomanana depuis son éviction du pouvoir en 2009. Il est donc normal et logique que leur mobilisation ait été importante pour ce jour de vote. Avec 36 candidats en lice, ce premier tour était évidemment un passage obligé pour tous les candidats, y compris ceux qui sont considérés comme favoris de ce scrutin. La donne risque donc d’être différente au second tour, avec des alliances avec les autres candidats, donc une synergie des moyens et une plus grande mobilisation des électeurs avec l’affluence mois importante que prévue observée hier.

Pour les autres candidats, le faible score réalisé par le Président sortant Hery Rajaonarimampianina a été une des surprises de ce scrutin. Au vu de sa campagne électorale, ce candidat numéro 12 faisait partie du trio de tête qui enregistre les affluences les plus importantes lors des meetings. Dans les résultats, il est arrivé troisième avec des scores souvent très bas dans de nombreux bureaux de vote. Il en est de même pour André Mailhol qui avait fait une précampagne intéressante. Au final, le fondateur de l’église Apokalipsy est arrivé quatrième, complètement écrasé dans plusieurs localités.

Tana reste le fief de Marc Ravalomanana
Victoire assurée. Les tendances des résultats partiels du premier tour de l’élection présidentielle sont tombées depuis hier soir pour la Capitale. Ces premiers chiffres recueillis auprès des milliers de bureaux de vote ont démontré une fois de plus que la Capitale et ses périphéries restent des territoires conquis pour ce candidat. Une fait qui n’est pas nouveau depuis plus de dix ans et au vu des résultats des différentes élections pour ne citer que l’élection présidentielle de 2013 où le candidat soutenu par cet ancien président a gagné largement face à ses adversaires. L’histoire continue à se répéter et au vu de la situation, il n’est pas étonnant que Marc Ravalomanana gagne largement dans les régions situées dans la province d’Antananarivo où se trouvent pas moins de 30% des électeurs.

RÉSULTATS PARTIELS

A la différence des récentes élections où le parti Tiako i Madagasikara(TIM) a été représenté, les électeurs d’autres quartiers considérés comme des territoires d’autres partis commencent également à voter en faveur du candidat du parti TIM. C’est notamment le cas dans l’Antsimondrano où Marc Ravalomanana a gagné largement face à d’autres candidats dans certains bureaux de vote comme à Andranonahoatra.

Avec plus de 170 voix dans la plupart des bureaux de vote quartier, le candidat numéro 25 y a gagné plus de 50% des voix. Même chose à Antsahabe dans le deuxième arrondissement de la capitale où il a également dominé ses adversaires en emportant presque les 80% des suffrages dans la plupart des bureaux de vote de cette circonscription. Et le plus surprenant est celui enregistré à Ambohipo qui est depuis quelques années le territoire d’un parti politique bien connu. Cette fois-ci, la situation risque de s’inverser car Marc Ravalomanana est en train de mener sur les résultats partiels recueillis au niveau des bureaux de vote de cette circonscription.

Par ailleurs les mêmes tendances démontrent également que la victoire de Marc Ravalomanana ne reste pas seulement dans la Capitale. Les résultats reçus au niveau des bureaux de vote de ses périphéries comme Ambohimangakely le démontrent. Le candidat du parti TIM qui mène dans les résultats partiels obtenu au niveau des différents bureaux de vote de la Commune. Cette victoire se précise également dans d’autres agglomérations comme Ampitatafika, Anosizato, Fenoarivo qui sont depuis des années des territoires du candidat Ravalomanana et le parti Tiako i Madagasikara. Avec les résultats partiels qui commencent à arriver des autres provinces, la route vers le second tour se précise pour le candidat numéro 25.

Tsilaviny Randriamanga

5 commentaires

  1. Tonton Ja Repondre

    Mbola tsy misy ampahafolon’ny vokatra ve no azo dia izao sahady ny fiheboheboana atao! Sao dia tsy mety ny fihetsika toy izao! Mbola faka manova zavatra be mihtsy ireo vokatra tsy voaray, ary be noho diso fanantenana @zao fisehosehoana aloha loatra izao ra misy izay fiovàna izay

  2. zandry Gasy Repondre

    Vonjimaika fotsiny no vokatra miseho amin’izao ka mbola tsy aza mandiha tsy afa tavony soa diso fanatenena io ka hitereka korontana eto amin’ny firenena indray,mbola betsaka ireo vokatra tsy voaisa.

  3. loft Mariana Repondre

    Ne vous précipitez pas à crier victoire ! Nous somme même pas à la moitié des résultats provisoire, Les résultats qui ne sont pas encore déclaré peuvent changer beaucoup de chose!

  4. Raobelina Repondre

    il faut vriament attendre pour vraiment un tel confirmation,mème le responsable de vote n’a pas encore terminé sa capture entière des résultats,mais si tel est du coté Ravalomanana ça se peut que il ont pu terminé à temps les leurs dans leur QG KMMR mais il faut savoir que seul le CENI en décide

  5. Camelle Randria Repondre

    Ny fireharehana mialoha ny fahalavouna! efa itako eto mits ny lomboto kasain’io atao eo!tampina eo ny vavan’io ra tapitra tateraka eo ny BV reetra, iza no milaza aminy fa tsy maintsy isy kou ny 2eme tour?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis