TwitterFacebook

FORMATION DU GOUVERNEMENT : Les Nations Unies saluent le processus

Par le biais de son porte-parole, le secrétaire général des Nations Unies salue la mise en place du nouveau gouvernement. Ce dernier, qui à peine installé, fait déjà l’objet de contestation
La communauté internationale affirme son satisfécit quant à la nomination du Premier ministre Christian Ntsay et la mise en place du nouveau gouvernement. Après l’Union africaine, l’Union européenne et l’ambassade des Etats-Unis, c’est au tour du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres de faire part de sa satisfaction face à la démarche consistant à mettre en place une équipe gouvernementale devant être consensuelle.

C’est par le biais de son porte-parole que le secrétaire générale de l’ONU a fait une déclaration, mardi. « Le Secrétaire général salue la formation d’un nouveau gouvernement le 11 juin 2018 à Madagascar et la récente nomination de M. Christian Ntsay au poste de Premier Ministre, conformément à la décision du 25 mai de la Haute Cour Constitutionnelle. Il félicite les efforts du Président Hery Rajaonarimampianina et des acteurs politiques malgaches pour parvenir à un compromis dans l’intérêt du peuple de Madagascar », rapporte la déclaration.

Radicalisation du mouvement

Le porte-parole d’Antonio Guteress ajoute qu’il « appelle tous les acteurs politiques à renforcer le dialogue pour consolider les acquis en matière de consolidation de la paix et de la démocratie dans le pays et pour ne pas compromettre les progrès vers un développement durable. Il réitère l’engagement des Nations Unies à soutenir des élections pacifiques, crédibles et inclusives cette année, conformément à la Constitution ».

Cet appel découle, probablement, du constat que la mise en place du gouvernement de consensus n’a pas eu l’effet escompté. Si l’apaisement politique en vue d’une projection sereine vers les élections a été attendu après la présentation des membres du gouvernement, lundi, à Iavoloha, le mouvement sur la place du 13 mai s’est, pourtant, à nouveau radicalisé. Contrariés par le profile du ministre qui a été nommé à la tête de leur ministère de tutelle, des organisations syndicales et des corps de métier sont sortis de leur gond.

KALOINA RAZAFI

5 commentaires

  1. komi Repondre

    Maintenant, c’est l’heure de se mettre en travail.Le gouvernement Ntsay sont reconnue par tous grâce aux bonne sagesse du Président d’avoir fondé cette gouvernement de consensus. Merci Président

  2. stepan Repondre

    La Communauté international sont satisfait et on accepter le gouvernement de Consensus et pourquoi pas nous. Visons loin les Malagasy il faut que nous unissons nos forces pour notre pays et arrêté les manifestations qui ne mène qu’au crise intense qui fait chuter notre pays.

  3. james Repondre

    l’opposition a déjà accepté le cadre juridique des nouveaux gouvernements t parceque L’ONU a déclaré sa légitimité

  4. Pingback: tx38nqcx5ct2qmx5ct254qwcxesd

  5. Pingback: 298cn54mr25cnt5nctrw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis