TwitterFacebook

APPROVISIONNEMENT EN EAU : Antananarivo sécurisée de l’étiage

La Capitale et ses environs ne devront plus se confronter à un problème d’approvisionnement en eau potable durant le période d’étiage. Les infrastructures d’adduction d’eau disponibles ne posent plus de problème.

Le scénario de l’année dernière ne risquerait pas de se reproduire. A entendre les explications du président du Conseil d’administration de la Jirama, Hyancinthe Befeno Todimanana, la société d’Etat est bien en mesure de fournir le besoin en eau potable de la Capitale et de ses périphéries. Et ce, contrairement à l’année dernière, durant laquelle il a même fallu libérer les eaux de Tsiazompaniry pour alimenter le bassin de décantation du lac de Mandroseza, afin de couvrir ce besoin.

« Nous sommes déjà en pleine période d’étiage et le niveau des eaux des rivières commence déjà à baisser. Mais nous constatons que la Jirama assure actuellement un approvisionnement régulier. Ceci devrait être le cas durant toute l’année et nous tacherons toujours de répondre convenablement au besoin de la population », rassure-t-il, lors de la visite de stations de pompages effectuée à Mandroseza et à Ankadivoribe, hier.

Ce qui assurerait cet approvisionnement régulier c’est le fait que le besoin de la Capitale n’est plus seulement assuré par les stations de pompage de Mandroseza et ne dépendra plus seulement de la rivière d’Ikopa, comme l’a expliqué le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina. Depuis son opérationnalisation, la station de pompage de Sabotsy Namehana approvisionne par exemple le district d’Antananarivo Avaradrano, avec une capacité de 2 400m3/jour, alimentée par le cours d’eau de Mamba. Celle d’Ankadivoribe, alimentée par la rivière Sisaony, produit le même volume, pour le district d’Atsimondrano. La station de Faralaza, avec quatre fois plus de capacité que ces deux premières stations assureront l’approvisionnement de Talatamaty et de ses environs, indique le Chef de l’Etat.

Mandroseza produira donc essentiellement pour la Capitale, avec sa production actuelle de 200 000 m3/jour. Mais même avec cette production qui est censée assurer la couverture du besoin Tananarivien, la vétusté des infrastructures de distribution pénalise encore l’approvisionnement en eau potable de certaines zones de la Capitale. Ce fut par exemple le cas, avec le problème d’une pompe d’acheminement à Mandroseza qui tombait en panne, et prive actuellement certains quartiers d’eau potable.

« Nous avons déjà travaillé là-dessus. Nous procédons actuellement à l’équilibrage du réseau. Ce problème devra être réglé d’ici la semaine prochaine », rassure Hyacinthe Befeno Todimanana, de la Jirama.
Madagascar est également bien loin de cette période durant laquelle elle a enregistré une grave sècheresse, comme l’année dernière. Pourvu donc que le climat reste en faveur de la Jirama.

Rado Andriamampandry

350 KILOMETRES DE CONDUITE D’EAU A RENOVER
L’Etat travaille actuellement sur un grand projet d’amélioration de l’approvisionnement en eau de la Capitale. Et ce, avec l’appui financier de l’Union Européenne et de la Banque européenne d’investissement (BEI), à hauteur de 60 millions d’euros, selon le président Hery Rajaonarimampianina. Pour le ministre de l’Energie, Lantoniaina Rasoloelison qui avait signé le contrat de financement y afférent, il s’agit de rénover les infrastructures de distribution en eau de la Jirama.

350 kilomètres, sur les 1 100 kilomètres, de conduite d’eau de la Jirama vont être rénovées ou remplacées, a-t-il indiqué. Une grande station de pompage capable de fournir 150 000 m3/jour, va également être couplée avec celles de Mandroseza, dans le cadre de ce projet. « Nous allons rénover les infrastructures déjà existants mais qui sont cependant vétustes. Nous allons également mettre en place des infrastructures permettant d’étendre la couverture de la Jirama dans l’adduction d’eau potable », explique Lantoniaina Rasoloelison.
dgzeknfziuehiuz 3

Pour le Chef de l’Etat, rénover ces infrastructures fait partie de ses grands projets. « C’est un projet qui touche le quotidien de la population. Nous allons nous efforcer de le mener à bien pour augmenter le taux d’accès à l’eau potable de la Capitale, en maintenant tout ce qui est question de norme de qualité », lance le Président Hery Rajaonarimampianina.

DES PROJETS POUR LES REGIONS
Des programmes d’adduction d’eau potable dans plusieurs régions de la Grande Ile sont actuellement dans leur phase de mise en œuvre. Plusieurs milliards d’ariary vont par exemple être investis dans la réhabilitation et l’extension d’un pipeline de 340 kilomètres qui servira de conduite d’eau de la région Anosy. Des projets d’adduction d’eau potable dans la région Diana sont également en cours.

Le forage de 200 puits équipés de pompe à motricité humaine dans la région Menabe et Atsimo Andrefana ne tardera pas à être lancé, avec l’appui du Gouvernement chinois. Et ce, pour permettre à plus d’une quarantaine de communes de ces régions d’avoir accès à l’eau potable.

12 commentaires

  1. Tonton Ja Repondre

    Ny herin’aratra efa nahazo ny anjarany dia mba an’ny rano ndray zany zao. Filàna fototra ho an’ny vahoaka io ah! Ny any Atsimo dia enga anie mba tsy ho tara loatra fa tena mijaly loatra ngeh r zareo any eh!!!

  2. Tiana Repondre

    Aina tokoa ny rano ka tsy nataon’ny fanjakana ho ambanin-javatra izany. Mafy iny olana nahazo antsika taminy erin-taona iny aa, fa mino isika fa tsy hisy intsony ny ohatran’iny.

  3. Andry Repondre

    Anisany tena tokony nojerena akaiky ity olana iray ity ka tsy nataon’ny fanjakana ambanin-javatra. Tsara ny fandraisana fepetra alohan’ny isehoan’ny olana.

  4. sasa Repondre

    Nous pouvons maintenant dire que le régime est prêt à répondre aux besoins populaires,mais ils ont besoin de notre soutien pour mettre en œuvre des projets inachevés.

  5. ANJA Repondre

    Tombony ho an’ny vahoaka ny fananana filoha mahay mijery sy mahay mihaino ny vahoaka. Akaiky ary tsy manao tsinontsinona ny eny amin’ny faritra maro samihfa eny fa na dia midadasika aza i Madagasikara.

  6. Tonny Repondre

    hatramin’izay nitondran’ny filoha ankehitriny izay kosa aloha dia hita fa tena niasa izy ireo ary hita taratra izany ankehitriny ary efa nahatsapa ny vahoaka izany ezaka izany , ary mbola manatena ny fitohizan’ny fiaraha-miasa ny vahoaka.

    1. malagasy Repondre

      Tsy mbola nahita filoha mitady izay hahasoa ny tanindrazana aho ankoatra ity filoha ankehitriny ity. Ary tsy mbola nahita vinan’asa tonga lafatra noho ny an’ity HVM ity aho koa mankasitraka anao ny malagasy andriamatoa hery ary indreto izahay hanohana hanao amin’ny fifidianana

  7. malagasy Repondre

    Tena mitohy hatrany ny asa fampandrosoana na dia efa akaiky ary ny fifidianana.ary tena tsapan’ny filoha tanteraka ny fahasahiranan’ny mponina eto amin’ny firenena. Koa tanteraka avokoa izao ny tetik’asa maro nampanatenahiny. Ka manentana antsika vahoaka hifidy azy jay amjn’ny fifidianan manaraka

  8. Mauricia Soameva Repondre

    Anisan’ny zavatra iray manan-danja no sady ilain’ny olombelona amin’ny fiainana andavan’andro ny rano, mariky ny fitiiavan’ny filoha ny vahoaka izao.

    1. Soa soa madigna Repondre

      Sady rehefa ny rano fisotro no tsy madio dia na ny fahasalamana ary tsizarizary.

  9. Hafaliana Repondre

    « Ny adidy tsy an’olon-dratsy » hoy ny fitenena , tena filoha mihantra vahoaka ity Hery Rajaonarimampianina ity no sady manamaivana ny fahasahiranana .

  10. Rasoarilala mandamalala nofinidy Repondre

    Miasa hoan’ny firenena i Hery Rajaonarimampianina satria na dia tsy dia manana fotoana firy ary izy hijanonany eo amin’ny fitondrana dia tsy mahasakana azy tsy hanohy ny asany izany , anjarantsika vahoaka no mifidy azy , mamerina azy eo amin’ny fitondrana , hahafahany manatanteraka ireo tetik’asa izay efa nomaniny entina hampandrosoana ny firenena.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les elements en (*) sont requis